Kamakura ou le crapahutage

Publié le par Séverine et David

17°c et averse nous dit la machine à vendre les boissons !

17°c et averse nous dit la machine à vendre les boissons !

Après un voyage parfait nous arrivâmes un poil en avance à Kita-kamakura.

A peine de pluie et un espoir de soleil ! Mais nous allions assez vite déchanter.

Nous fîmes le 1er temple Engaku-ji , pas mal de collégiens, et d'araignées (NDS : TROOOPPPP) .... presque autant que d'averse ! Nous prîmes un chemin dans la montagne sans succès qui nous fit perdre du temps...(NDS : pourtant david vincent c'est mon cousin...comme quoi...)

Nous vîmes la grosse cloche ! célébrité du temple en question. (NDS : et un enorrmeee frelon...enfin gros truc qui vole quoi...)

Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Les collégiennes en sortie scolaire
Les collégiennes en sortie scolaireLes collégiennes en sortie scolaire

Les collégiennes en sortie scolaire

Nous passâmes au second temple du périple point de départ de la "balade" Ten-En en dégustant au passage une excellente glace à la patate douce (nds : à la patate douce violette, il existe aussi d'autre parfum de glace à la patate douce "baked" notamment).

Kamakura ou le crapahutage

Le kencho-ji sous la pluie (nds : la on est passé de bruine, à bruinnasse, à rebruine, à déluge...)

Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage

Le Ten-En chemin qui a probablement beaucoup souffert ces derniers temps de glissement de terrain et d'eau. (NDS : du coup rando = spéléo+escalade ...debut de rip les genoux)

La balade a été très longue et fatigante, un bâton à la main pour éviter les toiles d'araignées (NDS : partouttttttttttttttttttttt !! the horrrooooooooooooooooooooooor ). On c'est assis qu'une fois (par glissade non contrôlé).

Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

Le Zuisen-ji après moins de 2 heures de marche sous la pluie et dans la gadoue.

Un temple a 2 particularités. Un jardin original (fouillis) et une grotte .

Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

On a poursuivi vers Kamakura en passant par Le Kamakura-gu-Shrine et la tombe de Minamoto Yorimoto.

Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

Nous mangeâmes enfin vers 14H30 dans un restaurant pas loin du Tsurugaoka Hachimamgu Shrine.

Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutage

Visite du Tsurugaoka Hachimamgu Shrine. (NDS : encore sous la pluie évidemment...sinon c'est pas drôle ....)

Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

Et la vu le temps qu'il nous restait on a préféré aller directement au Zeniarai-benzaiten shrine (là ou l'on lave l'argent (NDS : pour en gagner plus! ça me rappelle quelqu'un...hum...enfin bad call, bad decision sur ce coup la...mais jdcjdr)

on a bien galéré puisque les panneaux de direction disparaissant plus que régulièrement en cours de route !

On est arrivé vers 16h un petit tour et quelques photos..

Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

L'objectif maintenant est d'atteindre le grand bouddha avant que ça ferme ! (NDS : soit 17h car oui tout ferme à 17h...vu que la nuit tombe à 16h...le pays du soleil levant pas couchant hein ;p)

2km de crapahutage de nouveau sur la randonnée qui mène au Daibutsu la nuit tombante(NDS: vous voyez le survivor...pareil...avec plus de gros cailloux glissants et un chemin sinusoidal...et la rip les genoux...)

A bout de jambes (nds: et de genoux pour moi,merci de suivre) on a réussi à arriver 10 minutes avant la fermeture ! (nds :et à rentrer !! ;o))

On peut rentrer dans ce grand bouddha (moyennant un supplément bien sur) mais la c'était fermé
On peut rentrer dans ce grand bouddha (moyennant un supplément bien sur) mais la c'était ferméOn peut rentrer dans ce grand bouddha (moyennant un supplément bien sur) mais la c'était ferméOn peut rentrer dans ce grand bouddha (moyennant un supplément bien sur) mais la c'était fermé

On peut rentrer dans ce grand bouddha (moyennant un supplément bien sur) mais la c'était fermé

Après le Bouddha nous sommes descendu à la gare de Hase pour prendre le petit train électrique qui rejoint Kamakura (nds : et un premier arret au 100 yen shop <3).

Kamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage
Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

Puis le train pour Nippori ou nous primes à manger avant de rentrer fourbu (nds : et sans genoux) au Ryokan.

Kamakura ou le crapahutageKamakura ou le crapahutage

Commenter cet article